Thyia de Sparte, de Cristina RODRIGUEZ


thyiaUne fois encore, Cristina Rodriguez nous emmène dans les dédales de l’antiquité, cette fois-ci dans la légendaire ville de Sparte… J’avais adoré son autre roman Le César aux Pieds Nus, c’est pourquoi je me suis précipitée sur celui-ci !

J’ai trouvé que l’auteure dépeignait d’une façon remarquable la ville de Sparte et ses habitants avec leurs traditions, leurs spécificités, leur manière de vivre et de combattre. Mais ce n’est pas seulement la dimension guerrière de la ville qui est montrée, et c’est le fait de découvrir de nouvelles facettes de la Cité antique que j’ai particulièrement apprécié.

C’est dans ce cadre historique magnifique et intense qu’interagit toute une galerie de personnages. Je les ai trouvé vraiment réussis, en particulier les deux héros, Thyia et Anaxagore, auxquels je me suis beaucoup attachée. De plus, comme dans Le César aux Pieds Nus, les relations entre personnages, y compris amicales, sont retranscrites avec finesse et émotion.

L’intrigue est vraiment originale, et réserve de (très) belles surprises. On suit les traces de Thyia, jeune femme de Sparte au caractère bien trempé, qui cherche à venger la mort de son frère, et qui pour cela se travestit afin de faire partie de la « caste guerrière » de la ville grecque. Une intrigue originale, à condition d’accepter quelques postulats un peu invraisemblables !

J’ai néanmoins trouvé la dernière partie de l’ouvrage vraiment décevante : la course-poursuite de Thyia pour retrouver Anaxagore devient non seulement lassante mais risible. De plus, j’aurais apprécié que la relation amoureuse et personnelle entre les deux héros soit encore plus approfondie pour que le roman atteigne une autre dimension.

Cet ouvrage demeure néanmoins très plaisant à lire, l’écriture de Cristina Rodriguez est particulièrement agréable et elle arrive à dépeindre à merveille ce monde antique, entre amour et violence.


Les petits [+] : les personnages, le cadre historique fouillé, l’intrigue originale, l’écriture

Les petits [-] : l’intrigue de la dernière partie du roman, quelques invraisemblances


Autour du roman :

Thyia de Sparte a été écrit par l’historienne et écrivaine de langue française Cristina Rodriguez. Le roman a été publié en 2004 aux éditions Flammarion.


L’intrigue :

« Le désir de venger la mort de son frère tendrement aimé conduit Thyia, jeune citoyenne spartiate, à rejoindre l’armée sous les traits du serviteur d’Anaxagore, guerrier flamboyant, qu’elle hait de tout son coeur parce qu’elle le pense coupable de ce meurtre. Son travestissement lui ouvre les portes des quartiers des hommes et lui permet de comprendre mieux qui est son « maître ». Elle participe à la bataille des Thermopyles et part ensuite à la recherche de cet homme, qu’elle a appris à aimer, après qu’il a été enlevé et réduit en esclavage »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *