On a marché sur Mars, de Robert ZUBRIN


marché_marsRobert Zubrin utilise un thème classique de la science fiction dans ce roman, celui de l’arrivée d’une première mission habitée sur la planète rouge.

L’auteur prend le parti d’un récit proche de nous temporellement (l’histoire se déroule en 2015 comme dans Les enfants de Mars de Gregory Benford), ancré dans notre monde contemporain et s’appuyant sur des éléments scientifiques réalistes. En effet, le but de l’auteur, par ailleurs fondateur de la Mars Society, est de démontrer la viabilité d’un voyage sur Mars en utilisant notre technologie actuelle.

L’auteur ne sacrifie pas, pour autant, le côté romanesque : l’histoire est prenante, les personnages bien rendus, bien que parfois un peu trop caricaturaux.

Malgré un récit relativement court, l’auteur a réussi à m’intéresser au destin des protagonistes mêmes si les rebondissements sont plutôt prévisibles.

Le choix de parler des enjeux politiques (et budgétaires !) d’une mission sur Mars est intéressant et original, car il donne une tonalité réaliste au récit et s’inscrit très bien dans nos préoccupations actuelles.

L’écriture de l’auteur est agréable et les aspects techniques et scientifiques du roman ne présentent pas de difficultés de compréhension pour le lecteur, ce qui est positif.

>>>

En conclusion, il s’agit d’un roman de science fiction classique, court, prenant, qui permet de passer, sans autre prétention, un agréable moment.


Autour de l’œuvre :

Ce roman a été publié en 2006 par l’auteur américain Robert Zubrin.

Ingénieur spécialisé en systèmes de propulsions spatiales, ce dernier a développé des technologies spatiales pour la NASA.

Il est également fondateur de la Mars Society, créée en 1998, qui est une organisation non lucrative ayant pour but de convaincre les populations et les gouvernements de la nécessité d’explorer et de coloniser Mars.


L’histoire :

« Ils sont cinq : un pilote d’élite de l’US Air Force, une femme ingénieur mécanicien qui a de l’or dans les mains, un brillant scientifique, un géologue texan et un historien porté sur l’aventure sélectionnés pour être les membres de la première expédition habitée vers Mars. Et, à ce titre, pour entrer dans l’Histoire… A bord de leur vaisseau spatial, tout ne se passe pas toujours pour le mieux : chacun des astronautes a une forte personnalité, et les frictions sont fréquentes. Mais tout est oublié lorsqu’ils foulent enfin le sol rouge de Mars… Au départ, cet exploit est salué comme il convient sur leur planète d’origine, mais l’opinion publique américaine en vient rapidement à critiquer les dépenses considérables engagées pour cette expédition. Le gouvernement abandonne alors purement et simplement les astronautes à un sort qui promet d’être tragique. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *