L’homme-rune, de Peter V. BRETT

Tome 1 du Cycle des Démons


homme_rune1C’est l’un des succès surprises de la fantasy actuelle… L’homme-rune de Peter Brett dresse le portrait d’un monde où lorsque la nuit tombe, des démons sortent de la terre pour tuer tout ce qui se trouve sur leur passage, forçant les humains à vivre dans la peur et à organiser leur société autour de cette menace.

Premier signe d’un bon roman : j’ai lu ce livre, pourtant épais, en quelques jours à peine, en ayant de la peine à m’arrêter ! L’écriture de l’auteur est particulièrement agréable et fluide et on n’y retrouve pas les tics des langages de nombreux auteurs de fantasy.

Néanmoins, l’intrigue (un monde à l’ambiance moyenâgeuse où les hommes luttent pour survivre) et les personnages (deux jeunes hommes et une jeune femme plus courageux que la moyenne) ne se démarquent pas particulièrement de ce qui se fait d’habitude dans ce genre littéraire, ce que j’ai un peu regretté.

Il faut dire que je deviens de plus en plus exigeante envers les romans de fantasy (d’autant plus lorsqu’ils sont édités par bragelonne !) car j’ai souvent été déçue de par leur manque d’originalité et leurs faibles qualités d’écriture… Un autre aspect de ce livre qui me fait un peu peur est le fait de savoir qu’il ne s’agit que du premier tome d’une série et j’espère vraiment que ce cycle ne va pas s’affaiblir au fil du temps, comme beaucoup d’autres…

L’homme-rune peut au moins se prévaloir des failles et des doutes qui habitent les personnages (Alden, Leesha et Rojer) et les rendent plus profonds ainsi que de la réflexion sur la notion d’héroïsme qui sous-tend le roman.

De plus, il y a un juste dosage entre action et plongée dans les réflexions des personnages. L’auteur réussit très habilement à ménager du suspense à travers l’alternance de trois points de vue, qui permet de mettre en parallèle l’évolution de chacun des héros, et fait que l’on attend impatiemment leur rencontre !

>>>

En conclusion, j’ai été happée par cette lutte contre les démons qui révèle les forces et les faiblesses de chacun et marque le monde entier de son empreinte. Et j’espère que la suite sera encore meilleure !


Autour du roman :

L’homme-rune (The Painted Man) est le premier roman publié par l’auteur américain Peter Brett, en 2008. Il a connu un succès immédiat et a été publié en 2009 en France aux éditions Milady, un label des éditions Bragelonne. Il s’agit du premier tome du Cycle des Démons, qui devrait en compter cinq.


L’intrigue :

« Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…
Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s’abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres et prier pour qu’elles tiennent jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit au péril de leur vie pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais.
Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *