L’Enjomineur, de Pierre BORDAGE


enjomineur94Cette saga de fantasy historique se déroule durant la Révolution française et se démarque de par l’originalité et l’inventivité dont fait preuve l’auteur. Ce dernier retranscrit à merveille l’atmosphère de ces années : le tumulte révolutionnaire, les ardeurs monarchistes, les révoltes des villes et des campagnes…

Cette trilogie met en scène Milo, saisonnier dans une ferme en Vendée, et Cornuaud, revenant au pays après avoir travaillé sur un négrier, qui se retrouvent tous deux confrontés aux troubles révolutionnaires qui secouent la France dans les années 1790.

C’est principalement du point de vue des couches populaires que cette trilogie dépeint la Révolution. Ce sont tant les souffrances endurées par le peuple, son aveuglement et ses excès révolutionnaires ou monarchistes qui sont décrits. Pierre Bordage n’hésite pas à décrire de manière approfondie les usages populaires de l’époque et à écrire en patois vendéen, ce qui apporte une véritable authenticité historique au récit.

Cependant, le problème, selon moi, est qu’on finit par tomber dans l’excès : la succession interminable de batailles devient lassante et le récit un peu brouillon. La trilogie traîne en longueur d’autant plus que la confrontation entre les deux héros se fait attendre.

Ceux-ci sont plutôt bien campés, mais si le début est prometteur, enjomineurleur développement stagne au fur et à mesure de l’avancée de la trilogie. Quant aux personnages secondaires (Armande, Angélique, le lieutenant, le Père des Pères), ils disparaissent trop rapidement de l’intrigue et donc de manière un peu décevante.

Cela ne m’a pas empêchée de profiter d’une lecture agréable, les éléments de fantasy, peu nombreux, s’intégrant bien dans l’intrigue historique.

Le roman est très bien écrit, fondé sur un contexte historique détaillé, mais ses particularités (utilisation du patois, mélange entre histoire et éléments du merveilleux) pourront rebuter un certain nombre de lecteurs.


Autour du roman :

L’Enjomineur est une trilogie de fantasy historique écrite par l’auteur français Pierre Bordage, composée des trois romans suivants, publiés respectivement en 2004, 2005 et 2006 :

  • L’Enjomineur 1792
  • L’Enjomineur 1793
  • L’Enjomineur 1794

D’origine vendéenne, Pierre Bordage a sans doute voulu rendre hommage à ses origines en écrivant cette saga, que ce soit par le cadre, les personnages ou le langage qu’il utilise.

Qu’est ce que la fantasy historique ? Pour décrire ce genre peu connu, l’éditeur de l’Enjomineur, l’Atalante évoque un « roman historique sous l’éclai­rage et dans l’accompagnement du merveilleux et du fantastique ».


L’intrigue :

« Ta qu’as appris à lire, Milo, te pourrais trouver bérède meu qu’un failli travail de commis. »
Emile ne l’entend pas ainsi ; lui qu’on dit l’enfant d’une fée, élevé par un prêtre ouvert aux idées nouvelles, s’engage comme saisonnier dans une ferme de la plaine de Luçon.
Nous sommes en 1792. Dans le bocage vendéen ulcéré par la Constitution civile du clergé, agité par une aristocratie crispée sur ses privilèges, la révolte couve…
Cornuaud, lui, rentre au pays. Deux ans qu’il s’est embarqué sur un négrier. La Guinée, le Bénin, puis Saint-Domingue. Retour à « la Fosse » auprès d’une pègre nantaise qui s’investit désormais dans le club révolutionnaire Saint-Vincent. Les temps ont changé. Lui aussi, d’ailleurs. Une sorcière vaudoun l’a enjominé pour avoir violé une captive africaine…
À Paris, la rue est en ébullition. Mais derrière les affrontements œuvre une société secrète, la secte de Mithra, dont les maîtres demeurent dans l’ombre. »

Bookmarquez le permalien.

2 Comments

  1. Bonjour, je souhaiterai savoir si vous pouviez faire un résumé du premier tome, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *