Le Sorcier de Terremer, de Ursula K. LE GUIN


sorcier_terremerPremière incursion dans le monde de Terremer, ce roman permet au lecteur de découvrir cet univers poétique et original. Loin des sociétés médiévales traditionnelles en fantasy, Ursula Le Guin a construit un monde de Mers et d’Iles. En outre, elle a imaginé tout un arrière-plan à Terremer, que le lecteur devine au fil de sa lecture.

Au sein de cet univers, nous découvrons le héros, Ged, réussi et attachant. La narration est particulièrement fluide et cet ouvrage se lit avec beaucoup de plaisir. En particulier, on découvre avec intérêt son apprentissage de la magie et sa rencontre avec les dragons. Cependant, on peut parfois regretter que l’on ne puisse se plonger de manière plus approfondie dans les pensées de Ged.

Comme dans les romans d’apprentissage, le héros évolue au fil de sa quête et apprend de ses erreurs. En dépit de cette trame relativement simple, ce roman se révèle plein de bonnes surprises et transforme des éléments habituels dans la fantasy en un univers sensible et unique. La façon dont Ursula Le Guin décrit la magie qui anime Terremer, comme le pouvoir de maîtriser la langue originelle, en est un exemple.

Le Sorcier de Terremer est également une réfléxion sur l’Homme et le message qui transparaît dans ce roman est un message d’humilité, de générosité, d’équilibre, de respect de la vie.

Terremer est un univers à découvrir de par la sensibilité, la poésie et la réflexion qui l’animent.


Autour du roman :

Le roman Le Sorcier de Terremer (A wizard of Earthsea) est le premier tome du cycle de Terremer. Il a été publié en 1968 en langue anglaise et en 1977 en langue française. La saga de Terremer a été écrite par la romancière américaine Ursula K. Le Guin et compte plusieurs romans et nouvelles.


L’intrigue :

« Ici, il y a des dragons. Il y a des enchanteurs, une mer immense et des îles. Ged, simple gardien de chèvres sur l’île de Gont, a le don. Il va devenir au terme d’une longue initiation, en traversant nombre d’épreuves redoutables, le plus grand sorcier de Terremer, l’Archimage. »


Le conseil de lecture :

Si vous avez aimé Le Sorcier de Terremer, je vous conseille de poursuivre votre lecture avec les autres tomes du Cycle de Terremer, mais aussi de découvrir La Ballade de Pern d’Anne McCaffrey.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *