Le Cycle de l’Assassin Royal, de Robin HOBB


assassin_royal2Le Cycle de l’Assassin Royal est l’une des plus célèbres sagas de fantasy publiées ces dernières années, et ce n’est pas sans raison…

On y découvre le personnage de Fitz, le jeune bâtard d’un prince, élevé à la cour par le maître d’écurie de son père. Un jour, il apprend que, pour le Roi et le royaume, il va devoir apprendre à devenir un assassin…

Robin Hobb s’éloigne des poncifs habituels de la fantasy et développe avec brio des idées originales. En particulier, deux formes de « magies » sont au centre de l’intrigue :  l’Art (la magie royale qui confère des capacités psychiques exceptionnelles) et le Vif (une forme de magie qui permet de se lier aux animaux mais que la plupart considèrent avec haine et dégoût). Ces aspects merveilleux, toujours particulièrement bien développés, se combinent à des intrigues politiques tortueuses et des histoires personnelles fortes. Le tout forme un univers cohérent, pensé et attachant.

Ce cycle se démarque également de par son ambiance, sombre, désespérée, nostalgique. Cette caractéristique est d’ailleurs l’une des spécificités du Cycle de l’Assassin Royal et explique également l’attachement des lecteurs envers cet univers, ses personnages et ses enjeux. Cet aspect tragique peut néanmoins se révéler parfois pesant.

De plus, l’un des atouts de cette saga est son héros : Fitz. Ce héros tragique est un homme de l’ombre destiné à servir sans être reconnu, à souffrir sans être récompensé. Ce caractère torturé est aussi ce qui explique mon attachement à son égard. Son apprentissage au long des romans, son évolution, y compris au gré de ses erreurs et de ses doutes, en font un personnage complexe, bien loin d’une perfection toute littéraire.assassin_royal

Cependant, malgré toutes ses qualités, la série finit par traîner en longueur au fil des 13 (!) tomes. Je doute même de l’intérêt d’avoir continué l’histoire au-delà des six tomes initiaux, au risque de lasser le lecteur, même s’ils permettent d’approfondir l’histoire et ses personnages. Le final du 13ème tome se révèle d’ailleurs bien plus consensuel que celui du 6ème, qui concluait initialement le cycle, ce qui est dommage.

En conclusion, ce cycle de fantasy est à découvrir pour son originalité, son atmosphère, son écriture. Cependant, seule la lecture des six premiers tomes, qui forment un cycle à eux seuls, est indispensable selon moi.


Autour de la saga :

Le Cycle de l’Assassin royal a été écrit par l’écrivaine américaine Margaret Lindholm, sous le pseudonyme de Robin Hobb, et publié entre 1995 et 2004.

En anglais, cette saga est composée de deux cycles distincts : The Farseer Trilogy (La Trilogie des Lonvoyants, tomes 1 à 6) et The Tawny Man (L’Homme fauve, tomes 7 à 13). Ces deux trilogies ayant le même héros (Fitz Lonvoyant), elles ont été regroupées dans l’édition française, qui se compose de pas moins de 13 tomes (!) :


  • L’ Apprenti assassin
  • L’ Assassin du roi
  • La Nef du crépuscule
  • Le Poison de la vengeance
  • La Voie magique
  • La Reine solitaire


  • Le Prophète blanc
  • La Secte maudite
  • Les Secrets de Castelcerf
  • Serments et Deuils
  • Le Dragon des glaces
  • L’ Homme noir
  • Adieux et Retrouvailles


Il est désormais possible de retrouver ce cycle sous la forme de 4 tomes, toujours publiés par l’éditeur Pygmalion, sous le nom de La Citadelle des ombres.

Par ailleurs, Robin Hobb a publié un autre cycle se situant dans le même univers que Le Cycle de l’Assassin Royal, mais dans un lieu et avec des personnages différents : Les Aventuriers de la Mer. Composé de 9 tomes, il se situe chronologiquement entre les tomes 6 et 7 de l’Assassin Royal.


L’intrigue :

« Depuis toujours les Loinvoyant règnent sur le royaume des Six-Duchés battus par les vents, utilisant une force mystérieuse pour contenir l’intrusion des Pirates rouges qui ravagent les côtes et laissent dans leur sillage des morts-vivants dépouillés de leur âme. Rejeté par sa famille, Fitz, le jeune bâtard d’un prince, a été élevé à la cour par l’étrange et bourru maître d’écurie de son père, en compagnie de molosses qui l’ont adopté. Nul ne lui prête attention sauf le roi qui décide de lui faire secrètement enseigner une science redoutable, puisqu’il est maintenant en âge de comprendre que coule dans son sang « l’Art de la magie » qui transforme tout obstacle en victoire. Un terrifiant vieillard, chargé de faire exécuter l’ordre royal, prévient alors brutalement l’enfant, l’informant que, pour le roi et le royaume, il va devoir apprendre à devenir un assassin… »

Bookmarquez le permalien.

5 Comments

  1. Où se situe Le fou et l’assassin, suivit de la fille de l’assassin, en rapport à la série Le cycle de l’assassin royal?

    Deuxièmement, y aura t il une suite a ces 2 volumes?

    Merci infiniment de m’éclairer!

    • Bonjour, Les deux titres que vous citez sont la suite de la citadelle des Ombres.

      Pour votre première question, ils se situent entre le 2e et 3e tome de la Citadelle des Ombres, juste avant qu’on retrouve Fitz quinze ans après ses aventures dans les deux premiers tomes de la Citadelle des Ombres.

      Pour votre seconde question, oui il y aura une suite (c’est une saga de 6 tomes) seulement elle n’est pas encore écrite (c’est en cours).

      Cordialement, Maxime

    • Ces deux tomes sont dans les derniers à être paru et constitue le 3ème cycle de l’assassin royal les événement se déroulent quand Fitz est plus âgé. En effet il y a environ 15-20 ans d’écart entre chaque cycle. Le premier nous parle de son enfance et de sa jeunesse ensuite quand il est un jeune adulte et enfin dans le 3ème tome quand il commence à se faire plus âgé.
      Pour la deuxième question oui il y a une suite à ces deux livres et le troisième tome intitulé « En quête de vengeance » est sorti le 26 janvier en France. Et 4 autres tomes sont encore prévu pour finir ce cycle!
      Voila j’espère vous avoir éclairé sur le sujet !:)

    • Le fou et l’assassin est en gros le 14e tome de la série (édiction poche et non Pygmalion) c’est donc la suite de cette formidable série.
      En France, le fou et l’assassin a été découpé en 3 tomes. On arrive donc au 16e tome…!

  2. Merci à tous pour vos commentaires et ces infos : il ne me reste plus qu’à mettre à jour la page ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *