Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates, de SHAFFER & BARROWS


Cercle Littéraire

Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates est un roman épistolaire nous décrivant la relation qui se noue, en 1946, entre une écrivaine, Juliet Ashton, et un groupe d’amis vivant à Guernesey, avec lequel elle commence à correspondre.  Au cœur de leurs échanges se trouve le cercle littéraire que ces iliens ont créé pendant la seconde guerre mondiale, et à travers lui, leur expérience de l’occupation allemande.

Je pensais que ce roman allait parler des plaisirs de la littérature & de la passion  de lecteurs pour leurs auteurs préférés… Tout cela est vrai et c’est ce qui fait le délice de ce roman, plein d’humour dans la description de ces férus de littératures d’un genre particulier… Mais, tout comme les héros de ce roman ont créé ce cercle littéraire pour éviter des ennuis avec les autorités allemandes, ce livre traite principalement des conséquences de l’occupation allemande sur Guernesey et ses habitants : les mauvais traitements, la pénurie, la peur, mais aussi l’entraide qui pouvait exister entre les membres des deux communautés. De ce fait, il y a un côté un peu doux-amer, voire triste, qui se dégage de ce roman, ce à quoi je ne m’attendais pas.

Ce qui m’a déçue est le côté parfois un peu prévisible de l’intrigue notamment dans le développement des relations personnelles. De plus, bien que les auteurs essayent de nous présenter les personnages sous leur jour le plus favorable, j’ai eu du mal à m’attacher à eux, justement à cause de ce manque de complexité et de charisme dans leur personnalité (en particulier le personnage d’Elizabeth, toujours présentée comme une « sainte »).

Néanmoins, c’est un roman qui se lit vite et facilement, dont la forme épistolaire est plutôt originale, et dont on tourne les pages avec beaucoup de plaisir.


Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patates (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society) est un roman épistolaire de l’écrivaine américaine Mary Ann Shaffer (1934-2008) et de sa nièce l’écrivaine Annie Barrows.

Il a été publié en 2008.

 

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand : le « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». De lettre en lettre, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour ou, à son tour, elle se rend à Guernesey…

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *