La Trilogie de Mars, de Kim Stanley ROBINSON


mars_la_rougeCette trilogie de science fiction est une véritable fresque historique qui retrace sur plusieurs dizaines d’années l’exploration, la colonisation et la terraformation de la planète Mars, à travers l’histoire des cent premiers colons et de leurs descendants.

De cette ampleur résulte une profondeur saisissante pour des ouvrages de fiction, qui sont d’autant plus crédibles que l’auteur est particulièrement bien documenté sur le sujet (il est par ailleurs membre de la Mars society).

Dans ce récit, Kim Stanley Robinson aborde avec succès une multitude de domaines, de la géologie à la politique. En particulier, l’intrigue est au service des préoccupations environnementales de l’auteur, dont l’attachement à Mars transparait au travers des somptueuses descriptions de la planète qui y figurent.

Ces ouvrages permettent de découvrir de manière inégalée la planète rouge, véritable héroïne de l’histoire. Les nombreux personnages reflètent les différentes tendances politiques, sociales, religieuses, idéologiques de la planète. Grâce à eux nous découvrons différentes visions possibles de la planète rouge, et ce sur un temps relativement long. Il en résulte ainsi un récit complexe dépourvu de tout manichéisme.

Cette complexité explique également les quelques aspects négatifs de cette trilogie, longue, avec des descriptions parfois complexes et dont l’ampleur temporelle m’a conduite à me sentir moins proche de certains personnages et de certaines époques.

Néanmoins, il s’agit d’une trilogie pleine de poésie et de sensibilité, peuplée de personnages attachants. De même que les colons, on s’attache à Mars et à son histoire, dans cette fresque bouleversante.


Autour des romans :

Cette trilogie aux couleurs de Mars a été écrite par l’auteur américain Kim Stanley Robinson et publiée en langue anglaise entre 1992 et 1996. Elle se compose des tomes suivants :

  • Mars la Rouge (prix British Science fiction 1992 et prix Nebula 1993)
  • Mars la Verte (prix Hugo 1994 et prix Locus 1994)
  • Mars la Bleue (prix Hugo 1997 et prix Locus 1997)

Un recueil de nouvelles intitulé Les Martiens a également été publié par l’auteur. Il se situe dans le même univers et à la même époque que sa trilogie martienne.

Kim Stanley Robinson est par ailleurs membre de la Mars society, une organisation à but non lucratif qui promeut la colonisation de la planète rouge.


L’intrigue :

« Le 21e siècle. Demain. Cinquante hommes et cinquante femmes, représentant les nations majeures et toutes les disciplines scientifiques, embarquent à bord de l’Arès, un immense vaisseau spatial, un micro-monde où ils vont vivre pendant plus d’un an avant d’atteindre Mars, à cent millions de kilomètres de là. Un homme, déjà, a posé le pied sur Mars : John Boone. Héros mythique depuis son retour sur Terre, il s’est porté volontaire pour ce second voyage. Un voyage aller, sans espoir de retour vers la Terre. Car les hommes et les femmes de l’Arès devront aller au-delà de l’exploration. Ils devront survivre dans un monde usé, désolé, hostile. Si l’homme ne peut s’y adapter, il faudra adapter Mars à l’homme. Il faudra descendre dans ses canyons immenses pour y chercher de la glace. Il faudra ensemencer les vallées où coulèrent des fleuves, il y a des millions d’années. Il faudra inventer de nouvelles villes, avec des matériaux et des concepts nouveaux. Des cités de rêve greffées sur le désert, au flanc des plus grands volcans du système solaire. Il faudra affronter les différences politiques et religieuses. Recommencer l’Histoire dans un décor nouveau. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *