La Légende d’une Servante, de Paula FOX


legende_servanteLa Légende d’une Servante se présente comme l’itinéraire étasunien, au début du XXème siècle, d’une jeune fille métisse originaire de l’île San Pedro dans les Caraïbes.

Au centre de l’intrigue se trouve donc Luisa, l’héroïne et la narratrice, qui nous fait partager sa vie, ses doutes, ses rêves et ses déceptions. Grâce à la description réaliste et sensible de sa vie intérieure, je me suis attachée à ce personnage. A l’inverse, les autres personnages, souvent stéréotypés, n’ont pas suscité un véritable intérêt chez moi.

Ce que j’ai trouvé de mieux dans ce roman est l’écriture toute en rythme et en pauses (alternance entre les temps utilisés, ellipses narratives, focalisation sur certains événement de sa vie), extrêmement bien maitrisée.

Je trouve d’habitude que les romans qui s’étalent sur une longue période de temps (ici une quarantaine d’années) et en particulier les récits de vie à la première personne tels que La légende d’une servante, présentent des défauts de rythme. Cela a souvent pour conséquence d’empêcher le lecteur de se sentir pleinement concerné par « l’action » décrite (au sens large), ce qui n’est pas le cas ici.

J‘ai également particulièrement apprécié que l’intrigue ne sombre pas dans le misérabilisme. Si Luisa se trouve confrontée très tôt à la mort et aux difficultés matérielles, l’histoire conserve une tonalité positive. De plus, paradoxalement, ce roman n’est pas le récit d’une jeune femme tentant d’échapper par tous les moyens à son « destin » de servante, mais celui d’une héroïne presque ordinaire qui essaye de tirer parti, tant bien que mal, des cartes qu’elle a en main.

Néanmoins, j’ai trouvé que l’intrigue manquait parfois d’originalité, le déroulement de l’histoire étant assez prévisible (d’autant plus que la quatrième de couverture de l’édition que j’ai eu en main était bien trop explicite !). Il en résulte un récit manquant d’une certaine tension.

En définitive, ce roman de Paula Fox se révèle une plongée intéressante dans l’itinéraire doux-amer d’une jeune immigrée au début du XXème siècle.


Les petits [+] : l’écriture rythmée et plaisante, l’héroïne et la description sensible de sa vie intérieure.

Les petits [-] : l’intrigue et les personnages secondaires un peu trop caricaturaux.


Autour de l’œuvre :

La Légende d’une Servante est un roman de l’écrivaine américaine Paula Fox, publié en 1984 aux Etats-Unis et en 2005 en France.


L’histoire :

« Luisa de la Cueva, fille d’un grand propriétaire de plantation de canne à sucre et d’une domestique indigène, est née dans le petit village de Malagita sur l’île de San Pedro dans les Caraïbes. Elle y passe une partie de son enfance, mais son père, craignant la révolution, emmène sa famille à New York. Dans le barrio, le nom «de la Cueva», autrefois puissant, n’évoque plus rien, et la famille est obligée de s’installer dans les sous-sols d’un immeuble.
Diminuée par tout ce qui lui a été arraché, Luisa orchestre sa survie autour d’un rêve : retrouver Malagita. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *