Imperium, de Robert HARRIS


imperiumCe roman, véritable thriller politique, est tout simplement captivant de bout en bout. Cela est d’abord dû à la période historique passionnante et riche en événements durant laquelle il se déroule.

L’auteur nous fait découvrir les arcanes politiques de la démocratie romaine (élections, Sénat, corruption…) à travers l’ascension du célèbre avocat, homme politique et orateur : Cicéron.

Grâce à ce livre, j’ai énormément appris sur ce sujet sans que cela soit jamais ennuyeux ou rébarbatif. Cela implique néanmoins que seule la facette politique de Rome soit explorée, laissant de côté les autres visages de la ville. Cela permet néanmoins un réel approfondissement. De plus, c’est bien d’une œuvre romanesque dont il s’agit, et j’ai particulièrement apprécié l’écriture de l’auteur.

Les différentes facettes de la personnalité de Cicéron sont bien exposées par l’auteur, et je me suis attachée à ce brillant avocat. Cependant, si l’entourage de Cicéron est rapidement décrit, les relations interpersonnelles (notamment entre Tiron et son maître) ne sont pas très creusées, ce que j’ai trouvé dommage. Sentiments et émotions sont quasiment (voir complètement) absents de l’ouvrage. De plus, si l’ascension politique de Cicéron est merveilleusement relatée, et très prenante, l’intrigue ne va guère au-delà de cet aspect.

Une autre chose qui a eu tendance à m’agacer durant ma lecture ont été les continuelles remarques du narrateur sur sa mémoire ! (le roman étant construit sur le principe du flash back).

Néanmoins, je dirais qu’Imperium demeure un très bon roman pour ceux qui s’intéressent à cette période et qui grâce à des bases historiques solides m’a permis de découvrir cet homme fascinant qu’était Cicéron.


Les petits [+] : le cadre historique, le personnage de Cicéron, l’intrigue politique

Les petits [-] : la quasi-absence de sentiments, certains personnages peu approfondis


Autour du roman :

Imperium est un livre du journaliste et écrivain britannique Robert Harris, publié en 2006 aux éditions Plon.


L’intrigue :

« Lorsque Tiron, le secrétaire particulier d’un sénateur romain, ouvre la porte à un étranger terrorisé, il déclenche une suite d’événements qui vont propulser son maître au sein d’une des plus célèbres et dramatiques affaires de l’Histoire. L’étranger est un Sicilien victime de Verrès, gouverneur vicieux et corrompu. Le sénateur en question, c’est Cicéron, un jeune et brillant avocat déterminé à atteindre l’imperium – pouvoir suprême au sein de l’État. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *