Ecrire – Témoignage #1


route_écriture

Il arrive (parfois) que la vie d’une lectrice soit bouleversée par cette pensée soudaine : et si, à mon tour, je décidais d’écrire un roman ? (puis, évidemment, de le publier et de devenir la nouvelle J.K. Rowling ;-)).

J’ai récemment entendu parler d’un sondage qui annonçait que plus de 30 % des français rêvaient d’écrire un roman (une proportion qui m’a quand même semblé très élevée !) : la preuve que ce désir souvent secret est peut-être plus répandu qu’on ne le pense…

J‘aime écrire, j’ai envie d’écrire et de progresser dans cet exercice. J’ai toujours inventé des histoires mais je n’ai pas une imagination particulièrement débordante ou originale. Ce que je préfère est cette tentative d’exprimer et de transmettre des sentiments, des idées, des parcours, par la seule force des mots. Pas une mince affaire…

Je précise tout de suite que je ne suis pas une « experte » dans ce domaine. Mais cela fait longtemps (et dans mon cas ce ne fut pas une envie soudaine mais plutôt un intérêt nourri au début par les rédactions scolaires et certains professeurs) que je tâtonne en écriture. Et depuis il y a deux choses que j’essaye de mettre en application (sans grande originalité, mais cela ne veut pas dire que je n’y crois pas dur comme fer) : 1. Lire, 2. Ecrire.

C‘est plutôt simple, mais moins simpliste qu’il n’y paraît. Je lis parce que c’est un plaisir 🙂 mais aussi parce que cela nourrit et enrichit ma façon d’écrire, en me montrant qu’il existe une multitude de genres, de styles & de thèmes, d’époques ou d’émotions sur lesquelles écrire. Et puis, ce qui m’inspire en premier lieu, ce sont ces romans que je ne peux pas lâcher, qui me font monter les larmes aux yeux, dont je connais par cœur les héros…

Ensuite, s’exercer est indispensable parce qu’il est certain que je vais pas rédiger en un seul jet LE roman (mes premiers essais, remontant déjà à plusieurs années, en sont la preuve ;-)…). C’est pour ça que je rédige des nouvelles, voire des bouts de nouvelles, et aussi des bouts de romans ; j’ai testé des styles, des genres, des manières de narrer qui me permettent de mieux cerner ce que j’aime et ce que je réussis le mieux.

To be continued…

Et vous, cette envie d’écrire vous a-t-elle déjà traversée 🙂 ?

Bookmarquez le permalien.

2 Comments

  1. Oh oui, cette envie d’écrire m’a traversée aussi.

    Nous sommes nombreux dans ce cas. Je ne compte plus le nombre de gens que j’ai rencontré qui m’ont un jour avoué « écrire comme ça, vite fait… »

    C’est sûr que ça ne se fait pas comme ça, qu’il faut beaucoup de travail et de temps. Mais écrire, c’est comme un bon jeu vidéo. On y passe souvent du temps par plaisir^^

    • J’aime bien ta comparaison ! (car je peux aussi passer tu temps à jouer un jeu vidéo ! ;-)) même si dans le cas de l’écriture il y a des difficultés (et des remises en cause) qu’il n’y a pas dans le fait de jouer. En effet, je commence à penser qu’il y a plus de personnes qu’on ne le croit qui contractent ce « virus » de l’écriture, et avec internet, cela donne d’autant plus d’occasions de ne pas laisser des écrits dans son tiroir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *