A la Croisée des Mondes, de Philip PULLMAN


croisée_des_mondesA la croisée des mondes est une trilogie d’une telle ampleur et d’une telle richesse que l’étiquette « livre pour enfants », qui lui est trop souvent accolée du fait que les héros soient des adolescents, se révèle bien trop réductrice.

On y découvre un monde presque semblable au nôtre, situé à une époque volontairement mal définie, où chaque être humain vit en compagnie d’un «Dæmon», la manifestation physique de son âme. L’héroïne, Lyra, se retrouve en possession d’un mystérieux instrument, un «aléthiomètre», sorte de boussole ornée de symboles qui permet de connaître la vérité, à condition de savoir l’interpréter. Elle se lance à la recherche de son oncle, son seul parent vivant, alors même qu’une invisible menace semble planer sur son monde, une mystérieuse Poussière qui tombe du ciel.

Une myriade de mondes fascinants constituent la toile de fond de cette épopée. Le récit dévoile peu à peu ces différents univers, dont le nôtre, qui coexistent en parallèle.

Les descriptions vivantes et variés, la qualité de l’invention révèlent un univers poétique et vivant, dont les odeurs, les couleurs, l’atmosphère sont retranscrites de manière étonnante. De nombreux éléments imaginaires (les Ours en Armures, les harpies, les cosses…) se mêlent à des éléments plus familiers, ce qui confère une atmosphère unique à ces romans. Parmi les nombreuses bonnes idées de l’auteur, la plus formidable demeure sans aucun doute celle des Daemons, la manifestation sous forme animale de l’âme de chaque être humain.

Les aventures des deux jeunes héros, Lyra et Will, sont extrêmement prenantes et chaque tome voit croître l’intensité dramatique. L’intrigue se révèle surprenante, mais sans grandiloquence, et dégage un véritable souffle auquel le lecteur se laisse prendre, aidé en cela par la merveilleuse écriture de Philip Pullman.

Les relations entre les différents personnages sont à la fois complexes, poignantes et réalistes, en particulier celle entre les deux héros, qui offre à la trilogie une fin des plus bouleversantes. Tout au long du cycle, on observe leur évonorthern_lights_coverlution, leur passage de l’enfance au monde des adultes, qui se traduit par un récit à la fois grave et léger. Cela explique également qu’il est tout à fait possible pour des lecteurs adultes de s’identifier à ces personnages et de s’y attacher.

En outre, la galerie de personnages secondaires est tout simplement extraordinaire : loin de toute caricature, chaque personnage apporte une dimension nouvelle au récit et contribue à sa richesse.

Cette profondeur s’explique également de par la véritable réflexion métaphysique, religieuse, philosophique qui sous-tend toute l’histoire. Contre le dogmatisme et la religion, pour la liberté de pensée, la tolérance et le savoir, l’auteur n’hésite pas à s’attaquer à des mythes religieux fondateurs pour mieux les détourner et les dénoncer (Adam et Eve, le péché, la mort). Il livre ainsi une vision de la vie et de la mort à contrepied des croyances habituelles, mais tout simplement bouleversante.

Certainement trois des meilleurs livres que j’ai jamais lus, une saga inoubliable à ne surtout pas réserver qu’aux enfants !


Autour des romans :

A la Croisée des Mondes (His Dark Materials) est une trilogie de fantasy de l’auteur britannique Philip Pullman, récompensée par de multiples prix depuis sa publication dans les années 90 :

  • Les Royaumes du Nord
  • La Tour des ange
  • Le Miroir d’ambre

Le premier tome a fait l’objet d’une adaptation au cinéma en 2007 par le réalisateur Chris Weitz, que j’ai malheureusement trouvée assez décevante.



«Truffé de références littéraires et bibliques, le premier tome de la trilogie est un enchantement. Dæmons, sorcières, voleurs d’enfants, gitans valeureux et ours en armure peuplent avec bonheur l’univers de Philip Pullman. À lire absolument, sans limite d’âge»

  • Télérama

L’intrigue :

« Ce n’était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son dæmon Pantalaimon, parmi les Érudits du Jordan College, passant ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures.

Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d’une extraordinaire particule. D’une taille microscopique, la Poussière – que l’on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord – est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises…

Jetée au cœur d’un terrible conflit, Lyra sera forcée d’accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s’opposent des forces que nul ne l’avait préparée à affronter. »

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *